Photographe professionnel depuis trente ans, je travaille depuis Aix-les-Bains, dans tout le Rhône-Alpes : Savoie, Haute-Savoie, Lyon, Grenoble, Annecy, Annemasse, Aix-les-Bains, Chambéry, Thonon, Evian, la France, la Suisse, Genève et ailleurs. Mon secteur d'activité est la photo industrielle, la publicité, l'illustration, le reportage, le reportage de mariage, le portrait pour les particuliers, les chefs d'entreprise...

Billets contenant les mots clés 'Genève'

Publié le 08 Jan, 2017

Le Photo Call  :

  • Un photographe avec un appareil photo connecté à un ordinateur.
  • Un fond personnalisé dans le thème de l’événement.
  • Un éclairage de studio.
  • Sans assistant, toutes les photos s’impriment directement
  • Avec un assistant pour aider à choisir sur un second écran la meilleure photo  et imprimer un ou plusieurs tirages.
  • Une imprimante photo pour donner le cliché choisi par les clients : les format disponibles sont 10 x 15 cm, 13 x 18 cm, 15 x 23 cm, 20 x 30 cm.

Le Photo Call peut-être installé pour photographier les invités à l’entrée d’un événement ou lors de toute une soirée.

EN SAVOIR PLUS

Reportage événementiel réalisé à l’Hôtel Kempinski de Genève pour l’organisateur d’évènementiel  Allthing’s Events Genève.

Reportage événementiel au Kempinski de Genève.

EN SAVOIR PLUS

Publié le 08 Oct, 2016
Publié dans Illusration, Mariage, News, Photo

Création d’une chaine Youtube de partage de clip de photo de mariage, c’est ici :

teaser Patrick Somelet Wedding Photographer

Publié le 12 Jan, 2016

Depuis Aix-les-Bains en Savoie, je propose un service de Photobooth.

En 2015, la version Premium a été mise à disposition dans les départements : de l’Ardèche, de la Drôme, l’Isère, la Savoie, la Haute-Savoie, et le Rhône, mais aussi à plusieurs reprises en Suisse, à Genève et ses environs.

Depuis le dernier trimestre, j’ai mis en service une version Basic du Photobooth. Ce modèle a une mise en oeuvre plus aisée.

Ces deux offres complémentaires ont toutes les deux une qualité de service au-dessus du lot. En tant que photographe professionnel, la qualité d’image est pour moi un passage obligé. C’est pourquoi les versions Basic ou Premium du Photobooth sont basées sur un appareil de photo réflex, épaulé par un flash pro.

Des entreprises utilisent le Photo Booth pour des opérations de relation publique. Les particuliers pour tout type d’occasions : fête de famille, anniversaires, soirée entre amis, mariage, etc.

Entre ces événements, un point commun, la bonne humeur et l’envie de revenir devant l’objectif pour encore et toujours rire.

Je vous laisse découvrir quelques-uns des lieux qui ont accueilli les kiosques Photobooth.

 

Publié le 26 Oct, 2015
Publié dans Mariage, News, Photo, Reportage

Lors du dernier salon de la mariée à Annecy le 17 et 18 octobre 2015, un futur marié me questionnait sur ma façon de travailler, mon matériel, les recadrages des photos prises.

Son raisonnement était le suivant : avec ce matériel haut de gamme, capable de réaliser des photos d’une si grande définition, il suffisait de recadrer pour avoir les images souhaitées.

Voici comment le discours des fabricants de matériel photo arrive à dévoyer l’esprit de l’amateur. Comment un discours marketing arrive à faire prendre des vessies pour des lanternes et laisse croire que la photo n’est qu’une histoire de matériel.

 

Une Photo, une Image : est une oeuvre de l’esprit de son créateur, le photographe.

De bien grands mots pour expliquer qu’un photographe au sommet de son art sait :

  • ce qu’il fait.
  • comment il doit le faire.
  • à quel moment.
  • même l’imprévu ne l’est pas, il est paré à toutes les éventualités.

Un reportage n’est pas un tas de photos, c’est une histoire, l’histoire d’un événement. Peu importe le sujet. Pas forcément besoin de légende si le travail est bien fait.

A cet instant le prêtre parle au couple. Il y a des tas de façons de le dire, de le voir, sans recadrage.

 

Dans la série précédente, le prêtre s’adresse directement au couple, les yeux dans les yeux. Cette série doit être suivie par une autre, celle-ci :

Voici comment doit fonctionner le cerveau d’un photographe.

Il m’arrive d’entendre après la mise en ligne d’un reportage : « il y a beaucoup de photos qui se ressemblent, que le choix est difficile ».

Ecrire avec de la lumière, principe de base :

  • plan large horizontal (double page).
  • plan large vertical (pleine page).
  • plan serré horizontal (double page et quart de page, vignette)
  • plan serré vertical (double page et quart de page, vignette)

Cette manière de travailler les images de mariage est celle que j’ai apprise en produisant des photos pour des éditeurs : de livre, de presse magazine (voir ici).

Sur le salon, j’ai essayé d’expliquer : la quantité n’est rien, seul compte la qualité. Ce qui compte encore plus, c’est à quel usage les photos sont destinées.

Faire appel à un pro pour au bout du compte lui demander de ne pas terminer son travail. Des photos sur une clé USB, ce n’est pas une fin en soi.  Un reportage terminé, rien à voir avec un millier de photos sur une clé USB. Une belle histoire se termine par la création d’un beau recueil. Il raconte ces instants, à travers les pages, dans un livre, ou d’un album.

Pour revenir au début de ce post, un receuil de photos, ce n’est pas une histoire de matériel et de recadrage. Le recadrage est un aveu  de faiblesse. C’est admettre que le travail n’a pas été bien pensé, qu’il manque des images.

Publié le 27 Mar, 2015

Rien de tel qu’un beau tirage en Digigraphie pour sublimer un beau noir et blanc.

portrait de couple aven femme enceinte.