Photographe professionnel depuis trente ans, je travaille depuis Aix-les-Bains, dans tout le Rhône-Alpes : Savoie, Haute-Savoie, Lyon, Grenoble, Annecy, Annemasse, Aix-les-Bains, Chambéry, Thonon, Evian, la France, la Suisse, Genève et ailleurs. Mon secteur d'activité est la photo industrielle, la publicité, l'illustration, le reportage, le reportage de mariage, le portrait pour les particuliers, les chefs d'entreprise...

Publié le 15 Juin, 2015

Lors de l’entretien qui précède mes devis, j’essaye, quel que soit le travail de comprendre ce que souhaite mon client.

Je me fais plaisir en travaillant, mais mon travail doit avant tout faire plaisir à mon client, répondre à ses attentes, en fonction de ses utilisations.

Ce jeu de questions-réponses permet de proposer un devis ajustable. Je me considère comme un «Monsieur plus», essayant de toujours faire mieux et plus. Cette manière de travailler est loin de la photo « vite faite ».

A l’heure ou tout un chacun prend des photos, l’immense majorité des possesseurs de smartphone est loin de comprendre ce qu’est réaliser une bonne série de photos. Car oui, un smartphone prend des photos. Des photos que les agences de vente de bien immobilier utilisent telles quelles pour montrer rapidement.

 

Pour les biens sortant de l’ordinaire, les marchands font appel aux photographes.

Il existe un dicton adapté à pas mal de situations, « on n’attire pas les mouches avec du vinaigre ».

 

L’AGEPROLS ne vend rien, ils ont juste besoin de montrer à leurs adhérents le nouveau bâtiment. D’un seul coup d’œil, une personne n’ayant jamais été sur place pourra reconnaître le site.

Les petites animations suivantes démontrent par l’image qu’un clic ne suffit pas pour faire une bonne photo.

 

photo d'architecture en Savoie

photo d’architecture en Savoie

Photo d'architecture à Challes-les-Eaux

Photo d’architecture à Challes-les-Eaux